Joue-la comme Netflix grâce au Strategic Narrative

Il existe tout un monde, sombre et parsemé d’obstacles, séparant les besoins des journalistes qui désirent informer leurs lecteurs et les idées de communication des marques, griffonnées sur leurs petits papiers.

Il existe une solution, qui permet aux experts de développer des points de vue et des commentaires, sur des sujets qui peuvent intéresser les journalistes. Cette approche s’appelle le Strategic Narrative.

Pour résumer le Strategic Narrative en quelques mots : il permet de créer des contenus en phase avec les intérêts et attente de la presse. Il permet également d’avoir des points de vue prêts à l’emploi. Attention, il n’est pas question de manipuler une information ou d’inventer des concepts, bien au contraire. Il s’agit d’observer des phénomènes, de les montrer du doigt, et de donner son point de vue d’expert.

Les marques américaines, tel que Netflix, s’essayent à merveille dans cet exercice. Dernièrement, ils ont lancé le phénomène du Binge Watching (#bingewatching) : gavage télévisuel ou visionnage en rafale, selon Wikipédia. Louis Haushalter, journaliste chez Europe1.fr traduit ce terme par Beuverie de séries.

Netflix, par cette technique, a pu mettre en avant tout son savoir-faire et son expertise dans le domaine du visionnage télévisuel. Concrètement, ils ont identifié cette tendance de consommation télévisuelle. Ils ont créé un contenu dans lequel ils ont étayé leur connaissance et leur savoir. Puis, ils ont communiqué ce contenu à tous les journalistes qui ont traité de ce sujet ou seraient susceptibles d’en parler. En résumé, Netflix n’a pas communiqué sur un nouveau produit, un partenariat ou toute autre information promotionnelle, mais ils ont surfé sur une tendance identifiée pour la commenter et faire briller leur expertise. Ajoutez à cela, une pincée d’infographie et un site dédié pour illustrer des schémas et son point de vue, vous aurez la recette d’un excellent Strategic Narrative.

La conception du Strategic Narrative, se base sur la même approche qu’une thèse. La réflexion est construite sur des arguments observés dans plusieurs contextes : historique, culturel, philosophique, sociétal, politique ou tout autre domaine que vous qualifiez de pertinent. Prenons l’exemple des « Programmes de fidélité ». Nous pourrions observer le comportement des consommateurs aujourd’hui, et ainsi comparer le phénomène avec l’histoire de la fidélité au sens large, son évolution depuis un siècle, la fidélité dans le sport, en politique, etc. On peut même être étonnés de trouver de nouveaux codes de fidélisation, chez des stars d’aujourd’hui, comme Lady Gaga ou Justin Bieber.

Voici quelques actions que tout le monde peut mettre en place dès que vous aurez terminé la lecture de cet article.

  1. Réaliser une veille récurrente des sujets tendance, relative au secteur d’activité de son entreprise

  2. Partager ces sujets d’actualité avec un groupe d’experts interne à l’entreprise qui soient qualifiés pour commenter les sujets

  3. Identifier les journalistes qui en parlent et/ou risquent d’en parler

  4. Décider du format de rédaction du contenu : avis d’expert, communiqué de presse, interview, etc

  5. Créer un hashtag qui pourrait étendre la discussion sur les réseaux sociaux et permettra de perdurer les échanges

  6. Planifier la communication selon les opportunités saisonnières de prise de parole

  7. Enrichir les sujets grâce à de la vidéo, infographie, site web, etc

C’est un exercice qui met du temps à prendre forme, car ça demande beaucoup de recherche et de participation de la part des différents experts de l’entreprise. Une fois que le processus est lancé, le principe devient très enrichissant et peut développer plusieurs pistes de communication et d’angles de prise de parole. Le jeu en vaut la chandelle.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© Fabriq. ask@fabriqpr.com